Dynamiser l'industrie automobile européenne | OMRON, Suisse

Connexion

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Inscription

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Merci pour votre inscription à Omron

Un e-mail qui vous permettra de terminer la création de votre compte a été envoyé à

Revenir au site Web

obtenir un accès direct

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder directement au contenu de cette page.

Text error notification

Text error notification

Checkbox error notification

Checkbox error notification

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Nous vous remercions de votre intérêt.

Vous avez désormais accès à Dynamiser l'industrie automobile européenne

Un email de confirmation a été envoyé à

Continuer vers la page

Veuillez vous ou obtenir un accès direct pour télécharger ce document.

Sustainable Manufacturing
Collaborative Robotics
AI

Dynamiser l'industrie automobile européenne

Publié le 2021-01-29 14:06:29 UTC dans Sustainable Manufacturing

L'industrie automobile européenne est confrontée à une forte concurrence venant d'Asie, ainsi qu'aux défis économiques de la pandémie. Elle doit mettre au point des stratégies et des technologies innovantes et à l'épreuve du temps qui renforceront à la fois l'efficacité et la durabilité. Tony Seba, de l'université de Stanford, estime que d'ici 2025, il n'y aura plus de nouveaux véhicules équipés de moteurs à combustion (pure) et que l'on passera à des batteries ou piles à combustible fonctionnant à l'hydrogène. Pendant ce temps, l'industrie est confrontée à une baisse des ventes, à des réglementations de plus en plus strictes en matière d'émissions, aux nouvelles technologies, à la numérisation et à l'évolution des besoins des consommateurs. Les entreprises doivent réagir en modernisant leurs lignes de production, en devenant plus réactives et en présentant des innovations qui leur donnent un avantage concurrentiel.

Faire la différence grâce à l’électrification

L'électrification est une solution clé dans la bataille pour la durabilité. Dans le même temps, il faut répondre à l'évolution des besoins des consommateurs et du marché. Les véhicules doivent être produits plus rapidement, de façon plus flexible et à moindre coût. Ils doivent satisfaire aux nouvelles réglementations sur les émissions, la collecte, la transmission et l'utilisation des données relatives au trafic, ainsi qu'aux directives sur la fin de vie. Les stratégies basées sur des solutions d'usines intelligentes permettront aux acteurs européens du secteur automobile d'acquérir un avantage concurrentiel en simplifiant les processus de production et en optimisant les chaînes d'approvisionnement, tout en adoptant de nouvelles technologies de transmission.

Une étude de l'Institut automobile de Chemnitz (CATI) et de l'AMZ prévoit que d'ici 2025, une voiture sur quatre provenant d'usines européennes sera électrique. Actuellement, l'économie européenne est bien trop tributaire des technologies de mobilité électronique étrangères, telles que les cellules de batterie. L'industrie doit donc développer ses sites de production et promouvoir l'innovation.
La principale concurrence vient des fabricants asiatiques, dont les infrastructures industrielles rentables, ainsi que des stratégies de production de masse, leur donnent un avantage significatif. Ils dominent désormais la production mondiale de nombreux produits de mobilité électrique. Par exemple, des études confirment que la plupart des cellules de batterie utilisées dans le monde sont fabriquées en Asie. L'industrie européenne de la mobilité électrique doit présenter de nouvelles technologies qui permettront la production rentable de produits de mobilité électrique de haute qualité.

IA et production de piles à combustible et de batteries

Jusqu'à présent, l'Europe n'a pas réussi à concrétiser la commercialisation de la production de cellules de batterie. Les usines de production de cellules de batterie sont de plus en plus nombreuses, mais n'ajoutent que peu de valeur à l'économie européenne. L'industrie automobile devrait sans doute se concentrer sur le développement de piles à combustible comme alternative aux véhicules à batterie pure. Cependant, elle ne dispose pas de l'infrastructure nécessaire pour la fabrication de masse des piles à combustible. Il faudrait pour cela un cadre politique qui maintiendrait le prix de l'hydrogène à un niveau bas, ainsi qu'une fiscalité appropriée. L'UE doit prendre les devants en fournissant la technologie, le cadre et les conditions de production nécessaires au nouveau regroupement de différentes technologies motrices.
L'intelligence artificielle (IA) offre d'excellentes perspectives dans ce domaine, en renforçant l'efficacité de chaînes de production très complexes. Les données recueillies par les technologies assistées par IA peuvent permettre d'envisager de nouvelles possibilités d'optimisation. Par exemple, la maintenance prédictive peut identifier les phénomènes d'usure et les anomalies qui permettront d'éviter les défaillances, les pannes et les erreurs liées aux machines. L'IA et la technologie des capteurs aideront les fabricants européens à redevenir concurrentiel, en réduisant considérablement l'écart avec les concurrents asiatiques. D'autre part, l'IA peut aider à conquérir des parts de marché dans les segments « Océan bleu ».
La gestion centralisée des données est également essentielle, notamment les KPI et les données du TRG, la visualisation des données des capteurs et le stockage virtuel des données de processus. En augmentant la qualité et la réactivité des processus, l'IA peut créer des opportunités pour la production de produits de mobilité électrique de haute qualité, complexes et adaptés aux besoins des clients. L'industrie automobile doit devenir plus audacieuse et plus innovante dans l'utilisation de ces nouvelles technologies.

Usine intelligente

L'usine intelligente implique des approches flexibles et axées sur l'avenir qui concilient la production avec des éléments tels que des chaînes d'approvisionnement et de valeur ajoutée numériques continues, des flux de processus plus réactifs et une relation étroite entre la production, la qualité, les besoins des clients et la traçabilité à vie. Ces outils aideront les fabricants à accroître leur rentabilité et à se démarquer de la concurrence. La numérisation, le suivi et le traçage, le recours à la chaîne de valeur, l'amélioration de la mise en réseau, la maintenance prédictive, la qualité prédictive, la planification intégrée de la production et la visualisation des processus joueront tous un rôle dans l'usine intelligente de demain. La solution d'OMRON est son concept « innovative-Automation! ».
Alors, comment rendre les entreprises automobiles plus novatrices et compétitives ? L'informatique à la périphérie offre de nombreuses possibilités : les machines peuvent être couplées plus efficacement, et les données peuvent être collectées, structurées et analysées par le biais de capteurs puissants au niveau de la machine (à la périphérie). À cela s'ajoutent les services à distance, l'intégration de technologies de capteurs supplémentaires, l'identification des machines, la cybersécurité, ainsi que l'utilisation et la conversion de données et de protocoles de communication.
Mais ce n'est pas tout. La mécatronique et les solutions informatiques fusionnent de plus en plus, ce qui favorise des processus de production plus efficaces et plus flexibles. Les nouveaux robots industriels connectés et les robots mobiles et collaboratifs (cobots) en sont de parfaits exemples. Et les composants des processus de production modernes peuvent désormais être réunis dans le cloud. Les entreprises bénéficieront d'une surveillance centralisée et permanente de toutes les machines, installations et composants à l'aide de modules logiciels de contrôle ou de fonctionnalités intégrés dans le cloud.
L'usine intelligente c'est aussi la réalité augmentée (RA), car elle permet aux entreprises d'obtenir des données puissantes, générées par ordinateur. Le contrôle et l'optimisation flexibles et autonomes des processus de production n'en sont qu'à leurs débuts à de nombreux endroits. Mais les fabricants qui commencent à explorer ces possibilités peuvent alors avoir une longueur d'avance sur leurs concurrents mondiaux.

OMRON accompagne les acteurs du secteur automobile

OMRON intègre des technologies d'IA de pointe dans les systèmes de fabrication et de production de mobilité électrique, afin d'améliorer la fiabilité et la flexibilité. Nous proposons des technologies et des solutions de transformation reconnues qui répondent aux besoins spécifiques des fabricants européens de produits de mobilité électrique, y compris des fonctionnalités de qualité et de réponse prédictives basées sur l'IA. Celles-ci aideront les opérateurs de machine à détecter les changements de paramètres critiques en temps réel et y remédier, avant que la qualité du produit ne soit affectée. L'IA fournit également des données précieuses qui peuvent être intégrées dans la conception de nouveaux produits et dans des stratégies de production optimisées. Cliquez ici pour en savoir plus sur nos solutions automatisées pour l'industrie automobile.

Contacter des spécialistes Omron

Avez-vous des questions ou souhaitez-vous recevoir des conseils personnels ? N'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes.
  • Henry Claussnitzer

    Henry Claussnitzer