Flexibilité, agilité et traçabilité améliorées grâce aux robots mobiles pour Normagrup | OMRON, Suisse

Connexion

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Inscription

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Merci pour votre inscription à Omron

Un e-mail qui vous permettra de terminer la création de votre compte a été envoyé à

Revenir au site Web

obtenir un accès direct

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder directement au contenu de cette page.

Text error notification

Text error notification

Checkbox error notification

Checkbox error notification

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Nous vous remercions de votre intérêt.

Vous avez désormais accès à Flexibilité, agilité et traçabilité améliorées grâce aux robots mobiles pour Normagrup

Un email de confirmation a été envoyé à

Continuer vers la page

Veuillez vous ou obtenir un accès direct pour télécharger ce document.

Collaborative Robotics
automation blog

Flexibilité, agilité et traçabilité améliorées grâce aux robots mobiles pour Normagrup

Publié le 2021-01-06 11:02:15 UTC dans Collaborative Robotics

Spécialisé dans l'éclairage de pointe, Normagrup devait automatiser le transport des matériaux entre trois zones de production, la zone d'assemblage et un entrepôt automatisé. Cela impliquait de traverser des espaces étroits partagés avec le personnel de l'usine.
L'entreprise Normagrup a été fondée en 1971, lorsqu'elle a développé manuellement un éclairage de secours avec un moule en bois et un four artisanal. Aujourd'hui, la société espagnole est un leader mondial de la technologie dédiée à la production d'éclairage intérieur. Son esprit et son désir d'origine, créer des produits technologiques de haute qualité, demeurent intacts. Son équipe est désormais en mesure de concevoir, de fabriquer et de tester la qualité de ses systèmes d'éclairage sur ses sites de Llanera (dans les Asturies, en Espagne).
Cette équipe est également chargée de concevoir et de lancer les processus de production de chaque élément, ce qui lui confère une grande autonomie et la liberté de mettre en œuvre de nouvelles technologies et d'améliorer l'efficacité, année après année.

Besoin en robots mobiles autonomes (RMA)

Lorsque Normagrup a décidé d'automatiser le transport des matériaux, l'entreprise a opté pour l'intégration d'une flotte de petits robots mobiles autonomes avec des stations de chargement et de déchargement automatiques. Les RMA devaient également être fournis avec tout le nécessaire pour communiquer via le protocole MQTT avec le système de gestion d'entrepôt (SGE). Normagrup a confié à Inser Robótica l'intégration des véhicules autonomes intelligents, qui devaient être en mesure de se déplacer dans des espaces étroits partagés avec l'équipe de l'usine.
« C'était un trop grand défi pour le concept de véhicules guidés automatisés (VGA) auquel nous étions habitués et qui devait passer dans des environnements plus ou moins contrôlés via des trajectoires fixes », explique Mikel Jaureguizar, PDG de Normagrup.
Inser Robótica a réalisé une analyse détaillée des itinéraires entre chacune des trois zones de production, la machine de transfert de carburant et l'entrepôt automatique. La société en a conclu que l'utilisation de quatre RMA LD-90 d'OMRON, expert en automatisation industrielle, répondrait à tous ses critères.
« Ces véhicules sont dotés d'une technologie de navigation qui leur permet de se déplacer dans un environnement en évolution, comme celui proposé. Ils sont capables de gérer eux-mêmes les itinéraires, d'éviter les obstacles et de rechercher d'autres trajectoires en cas d'événements inattendus, comme une personne traversant leur itinéraire », ajoute Xabier Madina, directeur commercial de la robotique mobile chez Inser Robótica.
La capacité de charge des robots serait plus que suffisante, chacun pouvant transporter jusqu'à 90 kg. Les charges de Normagrup sont toujours inférieures à 20 kg, ce qui laisse une marge de 70 kg pour la structure du convoyeur, le moteur, les capteurs et les antennes de communication sans fil.
Une fois les RMA appropriés sélectionnés, il fallait concevoir tous les accessoires nécessaires pour que les boîtes puissent être récupérées et livrées depuis les véhicules. L'expérience d'Inser Robótica en utilisation de convoyeurs a facilité leur intégration, en plus des robots. La société a créé des éléments de couplage pour les systèmes de convoyeurs utilisés par Normagrup.

Un système intelligent

Enfin, la flotte devait être équipée d'un « cerveau ». Pour faciliter cette tâche, le réseau Enterprise Manager d'OMRON a été utilisé et une application a été développée pour communiquer avec le système WMS de Normagrup. Le protocole MQTT a été retenu, en raison de sa grande polyvalence et de sa robustesse dans les communications machine à machine. Chacun des véhicules communique en Wi-Fi avec Enterprise Manager, ainsi qu'avec le système WMS et le système ERP de production.
« L'intégration d'éléments aussi perturbateurs que ces petits véhicules a généré un certain degré d'incertitude. Toute l'équipe d'Inser Robótica a réussi à mesurer et à relever, avec ingéniosité et professionnalisme, chacun des défis qui se sont posés », souligne Mikel Jaureguizar.
De même, Jon Ander de Léniz, chef de projet chez Inser Robótica, explique que le client avait un haut niveau de connaissances techniques et a pu s'adapter facilement à ces nouvelles technologies. Cela a donc été d'une aide très précieuse.
Les nouveaux robots ont amélioré la flexibilité, l'agilité et la traçabilité des éléments d'éclairage de la chaîne de montage.
« Normagrup recherchait non seulement un système flexible en termes de circulation des matériaux dans l'usine, mais aussi un équipement intégré pour le chargement et le déchargement. Par conséquent, chaque élément de chargement ou de déchargement est intégré en tant qu'îlot, avec des commandes intégrées indépendantes du reste de l'équipement. Cela signifie que demain, s'il faut déplacer l'un des convoyeurs, il suffira de le débrancher, de le rebrancher à un autre endroit et de réenregistrer la position d'arrêt du RMA », explique Jon Ander de Léniz. Contactez-nous pour plus d'informations

Contacter des spécialistes Omron

Avez-vous des questions ou souhaitez-vous recevoir des conseils personnels ? N'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes.
  • Omron Europe

    Omron Europe